Connect with us

Cinéma

L’invention Du Cinéma: Son Histoire

julia

Published

on

cinema vintage

Le cinéma est une invention récente, qui a été rendue possible grâce à la découverte du procédé de l’animation par les frères Lumière. Cette technique a permis aux spectateurs d’observer ce qui se passe au moment où ils observent des images fixes. Il n’y avait pas de son au début, mais le public ne s’en plaignait pas trop, car ils étaient fascinés par ce qu’ils voyaient. Au fil des années, le cinéma est devenu un art populaire et une industrie florissante.

L’invention du cinéma

C’est en 1895 que le cinéma fut intenté par les frères Lumière, à savoir : Louis et Auguste Lumière tous deux originaires et vivant à Lyon en France.

C’est grâce à leur découverte de la « méthode cinématographique » qu’ils parvinrent à créer un appareil capable de « capturer » des images fixes sur une plaque sensible et les projeter ensuite.

Cependant, le cinéma nous vient également du domaine anglais puisqu’un certain Geoge Méliès, qui se trouvait être un magicien, utilisa cette nouvelle méthode pour créer des films sur son art.

Le public français fut de plus très intéressé par les projections des Lumière grâce notamment à la diversité de leur matériel et de leurs films.

Il est donc normal que la première salle de cinéma ait vu le jour à Paris en 1896 dans un lieu nommée Le Grand Café, où se déroulaient par ailleurs des spectacles musicaux pour accompagner les films.

Néanmoins, c’est un film anglais en 1897 qui marqua le véritable début du cinéma puisqu’il s’agit de « La sortie des usines Lumière » réalisée par Louis et Auguste eux-mêmes.

C’est aujourd’hui la première œuvre du cinéma.

L’arrivée des couleurs

Les couleurs au cinéma n’ont pas été immédiatement adoptées. Les premières bandes-annonces en couleurs datent des années 20, mais c’est seulement à partir de 1934 que le Technicolor amènera une révolution dans l’industrie du cinéma.

Par ailleurs, les premières images en couleur datent de 1899 et ont été prises par Louis Le Prince qui est un inventeur français né à Metz (France), mort assassiné dans l’Ouest américain.

Les innovations ayant permis d’avoir des couleurs au cinéma datent des années 30, mais ce n’est que très lentement qu’elles ont été adoptées..

Le son synchrone

Le son synchrone est une technologie qui permet de synchroniser le son et l’image. Il est nécessaire pour un film d’être réalisé en même temps que les images sont tournés, ce qu’on appelle alors « direct sound » ou le cinéma parlant.

Il y a deux types de son synchrone : le son direct (qui utilise un micro et se fait en même temps que l’image est tournée) ou le doublage, qui consiste à acteur dans une pièce voisine du plateau pour répéter les répliques des acteurs sur un film muet.

Le cinéma sous-titré

Le commentaire sonore, ou bande originale, comme on l’appelle plus communément au Québec et en Belgique francophone est une technique qui consiste à ajouter des sous-titres au film. Le format de films sous titrés le plus répandu est celui utilisé par les films américains et français.

La version originale du film était uniquement en anglais ou en français, mais comme ces deux langues sont souvent difficiles à comprendre pour les non-anglophones ou francophones, on ajoute des sous titres qui traduit le dialogue.

Cependant, l’ajout de sous-titre au film nécessite une technologie différente du format cinéma et ce type d’ajout est plus difficile que pour les films classiques.

Les commentaires sonores ont été utilisés pour la première fois en 1927 dans le film The Jazz Singer de Alan Crosland, et qui est un acteur américain né à Édimbourg (Ecosse) mort assassiné à Los Angeles (Californie).

Le cinéma parlant

La naissance du cinéma parlant en France date de la fin des années 20. Elle est due au succès d’un film muet, L’assassin habite au 21 , réalisé par René Clair en 1929.

Les premiers films parlants sont issus du système de son direct, qui n’était pas adaptable au cinéma muet car il fallait un micro pour chaque acteur et les répliques devaient être immédiatement synchronisées avec les images.

Le cinéma en relief et le son spatial

La technologie du cinéma en relief est un système de filmage qui offre un effet visuel interactif ou une réalité augmentée à l’image présente sur la pellicule.

La technologie du son spatial, ou surround sound est une technique de reproduction sonore qui consiste à diffuser le son dans plusieurs enceintes autour du spectateur pour créer un effet immersif et permettre au cinéphile de ressentir les différents éléments sonores.

Le cinéma numérique

La technique du cinéma numérique est une technologie relativement récente qui consiste à produire des images et sons grâce aux ordinateurs. C’est pourquoi le filmage se fait généralement en mode numérique.

Le cinéma numérique offre plusieurs avantages comme les possibilités de l’effet spatial, ou encore le fait qu’il soit possible d’enregistrer et de modifier les images après le tournage, ce qui permet d’obtenir un résultat quasiment parfait.

Les progrès des appareils électroniques ont permis de révolutionner l’industrie du cinéma et aujourd’hui, elle est dominée par les appareils numériques.

Conclusion

Le cinéma à une histoire très riche qui a beaucoup évolué au cours des siècles. De nos jours, grâce aux progrès de l’informatique et de la technologie numérique, il est possible d’obtenir des images plus réalistes que jamais.

Les progrès de la technologie numérique ont permis d’accroître les possibilités créatives du cinéma, mais aussi de l’industrie en général. Cependant, ces avancées ne sont pas sans conséquences en termes de développement durable, car elles nécessitent beaucoup d’énergie !

Continue Reading

Trending